Hypnose et la PNL

L’HYPNOSE ?


L’utilisation de l’hypnose dans la thérapie et l’accompagnement permet un changement rapide de la personne dans ses comportements, en lui permettant d’utiliser « naturellement » ses propres ressources et capacités créatrices.

L’hypnose Ericksonienne, qui tient son nom de Milton Erickson, est un ensemble de techniques de thérapies utilisant l’hypnose pour accélérer et renforcer les changements de la personne.
Erickson définit l’hypnose comme « l’évocation et l’utilisation des apprentissages inconscients. L’inconscient accomplit des faits dont le conscient est incapable, et qu’il ne conçoit souvent même pas. ».

En utilisant les suggestions hypnotiques, l’hypnothérapeute dispose d’un outil privilégié pour aider le patient à modifier un comportement, un apprentissage, et la perception d’une situation.

Milton Erickson (1901-1980) psychiatre américain, développa l’hypnose comme puissante technique de soins au service de ce qu’on appela ensuite les thérapies brèves. Par son approche empirique et utilisationnelle de la personnalité et des comportements de ses patients, il a montré que chaque  individu possède en lui ses ressources particulières qui vont l’aider à ce moment particulier.

Erickson apporte l’idée fondamentale que l’inconscient de la personne est une partie bienveillante et utile à cette personne, véritable réservoir de ressources et de connaissances, source de tous les changements et apprentissages possibles.

L’état d’hypnose, aussi appelé « transe » ou « État Modifié de Conscience – EMC » ou encore « veille » ou bien « sommeil hypnotique » est en fait un état naturel que nous traversons naturellement tous les jours en passant de l’état éveillé au sommeil.
       transe : (étym.) au milieu, passage..  .
Lorsque nous réalisons que nous venons de traverser un «moment d’absence» en conduisant, en marchant, au cours d’un repas, en cours… on se dit qu’on était «parti ailleurs»,  pendant qu’on a continué à fonctionner tout à fait correctement…
et bien dans ces moments là nous venons d’expérimenter naturellement un état de transe, ou EMC. Formidable, non ?

Et la PNL ?

Les méthodes et l’efficacité de Milton Erickson ont été modélisées par les créateurs de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970.   La PNL propose un cadre linguistique de communication, le méta-model, destiné au développement personnel et à l’amélioration de la communication entre les personnes, dans un contexte personnel ou professionnel. Pratiquer la PNL c’est utiliser naturellement la logique de notre esprit propre sans s’encombrer de nos croyances limitantes. Là aussi c’est en profitant des capacités extraordinaires d’évolution et de changement que notre inconscient nous propose.

Pour quoi, pour qui ?

Les indications sont nombreuses (voir une liste étendue dans la page Indications) depuis les allergies, les phobies, les comportements à répétitions, les problèmes de poids, l’arrêt du tabac, la confiance en soi et la gestion du stress et aussi les deuils, accompagnement de la douleur, accompagnement de guérisons, jusqu’à la préparation mentale et sportive.

Bien entendu pour une jambe cassée, une angine, un infarctus, si vous avez bu le flacon de déboucheur liquide par inadvertance alors voyez votre médecin !  L’hypnose pourra vous aider ensuite pour la réparation de ces attaques mécaniques ou virales du corps, sans se substituer aux remèdes et traitements médicaux.

Les personnes diagnostiquées de troubles dissociatifs par la psychiatrie ne sont pas traitées par l’hypnose.

 

François Giraud hypnothérapeute